Je suis donc parti Vendredi après-midi de Calgary, à bord de cet avion: Aéroport de Calgary

Comme vous pouvez le voir, il fait beau, et cette journée à Calgary, bien que fraîche (i.e. ~2°C) était tout à fait agréable. Le voyage vers Vancouver s'est passé sans histoires et sans retard ... le temps au-dessus des rocheuses était vraiment mauvais, et du coup on a rien vu et les turbulences étaient de la partie. Mais rien de bien grave. Arrivé à Vancouver, j'ai appris que mon vol était le vol inaugural de la ligne Vancouver -> Auckland !

Étant arrivé un peu tard (i.e. seulement une heure avant le décollage), j'ai raté pas mal de la fête de départ ... mais j'ai tout de même pu récupéré un peu de nourriture (par ailleurs, les nachos avec des poireaux à la crème, c'est une très bonne idée) et de la bière (mais pas de mousseux kiwi :( ). Quant au vol, on a eu droit à tout un ensemble de petits cadeaux qui font toujours plaisirs: des chocolats kiwis, des crèmes kiwis, des cartes décrivant les principales attractions d'Auckland ... et un discours de remerciement de la part du pilote à l'arrivée à Auckland. Après l'atterrissage, nous avons été reçu par des camions de pompiers qui ont arrosé notre appareil en signe de bienvenue (Mais il sont fous ces kiwis !!!) et nous avons eu droit à des danses Mori: Danse Maori

Le premier contact avec les kiwis est ... une longue file d'attente pour le tamponage des passeports! Parce qu'ils vérifient bien toutes les informations données (i.e. et montrez-moi votre billet de retour, et qu'est-ce vous allez faire, et donnez-moi le nom et le thème de la conférence à laquelle vous allez, ...) et il faut pas se tromper ! Mais si vous êtes gentils, vous aurez droit à un hésitant "bienvenue" (en français dans le texte!), ça fait toujours plaisir :) Après avoir récupéré les bagages (et une petite frayeur car je me suis trompé de tapis), seconde ligne: la douane. Ça s'est très bien passé, la file avançait vite, mais ça fait bizarre de se faire scruter le dessous de ses chaussures (parce que c'était des chaussures de marche). Enfin, tout ça pour arriver ici: Aéroport d'Auckland

Franchement, je savais que la Nouvelle-Zélande était le pays du long nuage blanc ... mais j'espérais de pas m'en rendre compte aussi vite. Enfin bon, j'avais 6h d'attente, mais j'ai rencontré Patrick (un ami de Montpellier) dans la file des passeports, et le reste du labo de Montpellier est arrivé vers 10h30, du coup c'est passé assez vite. Le vol vers Napier était à bord d'un petit avion, à peu près la taille d'un bus. Et on a fini par arriver à Napier: Aéroport de Napier

Et là bonheur: soleil, ciel bleu, ... la vie quoi :) Ça m'a permis de voir Napier depuis l'avion, et c'est très joli ... imaginez la Comté (du seigneur des anneaux) aux XXème siècle. Les kiwis c'est les hobbits, mais au lieu de vivre dans les collines, il vivents dessus. Très sympa ! L'aéroport est très petit, mais suffisant pour le nombre de personne. Il nous restait donc à attendre les bagages pour partir vers la découverte de la vie kiwi Attente à Napier

Et voilà pour mon arrivée, sinon le motel dans lequel à peu près tous les français sont est sympa, même si y a pas Internet (ou alors faut payer cher). Mais ce sera l'objet d'un nouveau billet tout ça !

Tchô !